Billetterie
Dinopedia Parc

OLOROTITAN

Content Image

Olorotitan

Découverte

La seule espèce connue, Olorotitan arharensis a été découverte en 2003 dans la formation géologique de Tsagayan, au Kundur, région de l’Amour, dans l’Extrême-Orient russe. Ses fossiles forment un squelette presque complet, qui a été décrit par Pascal Godefroit en 2003. Olorotitan se distingue des autres Lambeosaurinae par sa crête inhabituelle qui pointe en arrière et prend une forme de hache ou d’éventail.
Famille
Olorotitan (ce qui signifie « cygne géant ») est un genre éteint de dinosaures ornithopodes de la famille des hadrosauridés et de la sous-famille des lambéosaurinés.
Régime alimentaire
L’olorotitan était un herbivore.

Description et dimensions

Olorotitan est connu par le squelette le plus complet de lambéosauriné trouvé hors Amérique du Nord à ce jour. C’était un grand hadrosauridé comparable aux autres lambéosaurinés, grand comme Parasaurolophus cyrtocristatus. Il aurait atteint 12 mètres de long. Il avait de nombreuses caractéristiques uniques (autapomorphies) pour un hadrosauridé, la plus évidente étant sa crête creuse en forme de hache ornant son crâne. La tête était soutenue par un cou plutôt allongé, ayant 18 vertèbres, soit plus que le maximum précédent pour un hadrosauridé qui était de 15. Le sacrum, avec 15 ou 16 vertèbres, possède au moins 3 vertèbres de plus que chez les autres hadrosauridés. Plus loin, le long de la colonne vertébrale, dans le tiers proximal de la queue, il y a des articulations entre les pointes des épines neurales, ce qui rendait cette région caudale particulièrement rigide, la régularité de ces connexions suggère qu’elles ne sont pas dus à une pathologie, bien que la découverte d’autres spécimens soit nécessaire pour en être certain.

Datation

Il a vécu du milieu à la fin du Maastrichtien (Crétacé supérieur), il y a environ entre 70 et 66 Ma (millions d’années).
Facebook
Youtube
Instagram
SOCIALICON